NETTALI.COM – “Je ne souhaite pas que le président Macky Sall soutienne la candidature d’ Abdoulaye Wilane.” La déclaration est faite par le ministre de l’Urbanisme, Abdoulaye Saydou Sow invité du Jury du dimanche sur Iradio.

Entre Abdoulaye Sow et Abdoulaye Wilane, c’est loin d’être le parfait amour. Et les propos tenus ce dimanche par le ministre de l’Urbanisme attestent à suffisance de l’adversité entre lui et le maire socialiste sortant pour la quête de la mairie de Kaffrine. Dans ses propos, le ministre a même laissé entendre qu’il pèse plus lourd que son rival, issu de la même coalition.

L’Apr travaille à être la principale force dans le département et dans la commune de Kaffrine et nous pensons que nous sommes la principale force dans la région, dans le département et dans la commune. C’est un fait. Nous sommes le parti le plus fort avec plus de 60 % . L’Apr est la force majoritaire à Kaffrine”, déclare-t-il pour dire que le Parti socialiste est derrière eux.

Cependant, Abdoulaye Saydou Sow n’a pas voulu être catégorique sur sa candidature pour devenir le premier magistrat de Kaffrine même s’il a déjà affiché ses ambitions. “Je suis militant d’un parti et je suis membre d’une coalition. Je me soumets aux règles de ce parti et de cette coalition. Le fauteuil de maire ne m’appartient pas pour que je puisse le céder à qui que ce soit. Le fait d’avoir une ambition personnelle et de l’affirmer n’a aucun impact sur ce que nous allons faire. Ce qui est bien. Dans le parti et dans la coalition, le président de la République connaît les ambitions des uns et des autres”, souligne-t-il.

Par ailleurs, il a été interpellé sur la grande coalition de l’opposition. Cette alliance, dit-il, ne fait pas peur à celle de la mouvance présidentielle.  “Les élections ne se gagnent pas dans les médias. Je considère qu’ils sont dans leur droit de travailler dans une coalition. Les élections se gagnent au niveau de la base et, à la base, nous avons eu une  longueur d’avance sur l’opposition”, a martelé l’ancien responsable du Parti démocratique sénégalais (Pds).