NETTALI.COM – L’entreprise Dooke est pointée du doigt après l’incendie qui s’est déclaré, jeudi 26 août, au 10e étage du building administratif. Les faits ont eu lieu alors que la société devait procéder à des travaux d’entretien sur la façade du bâtiment.

Les langues se délient au lendemain de l’incendie qui s’est déclaré au 10e étage du building administratif.

Certes, le feu a été très vite maîtrisé par les sapeurs-pompiers, toutefois la publication de ce vendredi de Libération informe que l’incendie a été manifestement causé par des travaux entamés sur le site par l’entreprise Dooke. Selon la même source, cette société qui a son siège en Courcouronnes (France), devait procéder à des travaux d’entretien sur la façade du bâtiment.

D’après le journal, à un moment ses ouvriers ont utilisé un chalumeau pour faire des soudures. C’est grâce au dispositif anti-incendie installé depuis la réhabilitation du bâtiment que le feu a pu être circonscrit et le personnel évacué en toute sécurité. Des huissiers ont été commis afin de faire des constats et dégager ainsi toutes les responsabilités dans cet incendie.