NETTALI.COM – 1 mois avec sursis, c’est la peine qui a été infligée à Modou Touré, reconnu coupable de collecte de données à caractère personnel. Ce dernier a été traîné en justice par Maimouna Ndour Faye, patronne de la 7tv.

Modou Touré a été finalement condamné à un mois de prison avec sursis par le tribunal des flagrants délits de Dakar pour collecte de données à caractère personnel. La plaignante n’est personne d’autre que la patronne de 7V, Maimouna Ndour Faye.

Tout est en effet parti d’une vidéo dans laquelle la journaliste est citée. Cette dernière mettait ainsi en scène le recrutement supposé de jeunes nervis dans le cadre des tournées économiques du Président Macky Sall, moyennant une somme de 15 000 F CFA par personne. Une vidéo d’ailleurs largement partagée sur les réseaux et qui a mis en danger la vie de la journaliste qui avait commencé à recevoir des menaces émanant de détracteurs du pouvoir. Prenant les menaces au sérieux, celle-ci n’a pas perdu de temps pour saisir la cybersécurité. Les éléments de cette brigade ont alors vite retracé le téléphone de Modou Touré comme la base de départ de la vidéo.

Face aux éléments enquêteurs, ce dernier a soutenu n’avoir pas accusé Maïmouna Ndour Faye, son seul tort ayant été d’avoir filmé celui qui tenait les propos à l’encontre de la journaliste avant de les partager sur les réseaux sociaux. S’il a agi ainsi, argue-t-il, : « j’étais étonné d’entendre de telles accusations portées contre Maimouna Ndour Faye ». Avant d’ajouter : « je n’avais aucunement l’intention de ternir son image ».

Ayant comparu libre, le prévenu a reconnu les faits qui lui sont reprochés avant de faire amende honorable, estimant que c’est une erreur qu’il ne va plus reproduire avant de renseigner qu’il s’est même réconcilié avec la plaignante.

Malgré son repenti, Touré a été sermonné par la présidente de l’audience, son avocat et le représentant du ministère public. Ce dernier lui a d’ailleurs signifié qu’il a de la chance d’autant plus qu’il aurait pu être poursuivi pour diffusion de données à caractère personnel.