CONTRIBUTION – Abdoulaye Elimane Dia est parti au printemps de sa vie, à l’instant précis où ses ambitions pour le Sénégal et l’Afrique commencent à sortir de terre. C’est un visionnaire qui s’en va et le deuil s’empare de toute une commune, de tout un département, de toute une région, de toute une Nation, et au-delà…

Dans de nombreux pays à travers le continent, l’on pleure un homme d’Etat qui était porteur des qualités civiles, techniques, sociales et morales propres à la Bonne gouvernance. La Diaspora pleure le maire de Demette, qui a joué un rôle décisif pour hisser haut le drapeau de l’Alliance pour la république dans la zone.

Par son riche curriculum vitae, Abdoulaye Elimane Dia prenait date pour apporter sa pierre à l’édification d’un Sénégal réellement développé, parce qu’il a su donner à ses attributs propres le polissage approprié pour les rendre adoptables par le Peuple sénégalais. Ce vaillant peuple reconnaissant, exprime sa tristesse devant la disparition de ce monument, qui ne cessait de donner corps au Plan Sénégal émergent (PSE).

Personnellement, j’ai perdu un grand ami. Je dissimule ma tristesse car la première personnalité à être affectée est Son Excellence le Président de la République, Macky Sall, qui vient de perdre un infatigable soldat.
Le défunt Abdoulaye Elimane Dia fut un homme sincère, et grâce à son sens de l’humilité, l’intellectuel, qui ne se contentait pas de rester dans son salon, était un redoutable homme de terrain qui avait des fréquentations dans les milieux d’affaires, religieux, sportifs… Il ne s’est pas engagé en politique à la recherche d’un ascenseur social. Mais parce que la politique est la Voie de la Grande charité, il s’est engagé pour servir le plus grand nombre, notamment les jeunes. C’est en ce sens qu’il transmet la flamme de la résistance aux générations présentes et futures. Résistance pour préserver les valeurs républicaines qui fondent le commun vouloir de vie commune, résistance pour préserver les valeurs cardinales, sans lesquelles toute action politique est aux antipodes de la nécessité de maintenir le Sénégal sur les rails vers l’Emergence, projetée en 2035.
Toutes choses qui font que nous prions ardemment pour le repos de son âme.
Nous venons humblement présenter nos sincères condoléances à :
Son Excellence Monsieur Macky Sall, Président de la République du Sénégal,
A Monsieur Abdoulaye Daouda Diallo, Ministre des Finances, et, à travers lui, à tous les militants et cadres de l’Alliance pour la République, notamment de Podor, A Thierno Bassirou Tall, Khalife Général de la Famille Omarienne.