NETTALI.COM – 900 mille francs Cfa, le montant que certains malades du Covid, se trouvant dans un cas grave ont déboursé pour avoir de l’oxygène. La révélation est faite par le spécialiste des urgences et non moins médecin-chef à Suma Assistance Dr Babacar Niang, invité du Jury du dimanche.

Des cas graves de coronavirus ont casqué fort pour survivre. C’est du moins ce qu’a laissé entendre le spécialiste des urgences Dr Babacar Niang, médecin-chef à Suma Assistance. « Je vous dis qu’il y a des malades qui payaient 900 000 F CFA pour acheter de l’oxygène pendant leur hospitalisation », révèle-t-il.

Il poursuit : « Quand j’ai proposé que l’oxygène soit subventionné par l’État, on m’a dit ”tu es privé, tais-toi. D’abord, on n’a pas à te donner de l’oxygène pour tes malades”. C’est là aussi que j’ai dit que si vous baissez l’oxygène, je baisse la facturation.  On est loin de la complémentarité qui devrait exister entre les établissements publics et le secteur privé ». De l’avis de Dr Niang, le secteur privé n’a pas été associé à la stratégie de riposte de la maladie. « On n’a jamais été associé. On a même été éloignés. Derrière l’argent, le diable se réveille. Quand cela ne va pas maintenant, on nous dit venez-vous regrouper, on va vous aider. Mais nous, on n’a pas besoin d’aide, c’est la population sénégalaise qui en a besoin », dit-il.

Il a aussi émis des réserves sur l’approche CTE qui, selon lui, ressemble plus à un business. Ainsi, il plaide pour la décentralisation des soins. C’est-à-dire que la médecine s’approche de la population. « Il faut créer un cadre indépendant, un plateau scientifique de gens qui n’ont peur de rien, et qui nous donnent des analyses, à côté du Comité national de gestion des épidémies (CNGE), pour donner les bonnes informations à nos autorités », indique-t-il.