NETTALI.COM – Invité du Jury du dimanche, Dr Babacar Niang, médecin chef à Suma Assistance a révélé que le matériel des hôpitaux publics est vendu dans les structures sanitaires privées.  

Ce sont des révélations fracassantes que Dr Babacar Niang, spécialiste des urgences et médecin chef à Suma Assistance a faites sur le présumé démantèlement des Centres de traitement des épidémies (Cte). Invité du Jury du dimanche, il a déclaré, pour le dénoncer, que “le matériel du public est vendu aux structures sanitaires du privé”.

Etayant ses propos, il souligne que la maison dite Keur Serigne Bi et d’autres revendeurs qui ont pignon sur rue proposent lesdits matériels. “Tout ministre de la Santé qui vient, la première recommandation qu’on lui fait, c’est de ne pas soulever ce lièvre. On achète par des revendeurs qui sont agréés. Il y a d’autres même qu’on voit, c’est des bricoleurs. Même eux, ils ont le formulaire. Pour les gants de protection, actuellement, si vous ne mettez pas 7 000 francs Cfa, vous n’avez pas une paire”, révèle-t-il. Avant d’ajouter : “On est les plus grands perdants, nous qui sommes installés dans le privé. Au ministère de la Santé, quand vous commencez à travailler là-bas, il y a une caisse, et vous recevez votre part tous les mois. Ça part de là-bas : on te fait une commande de deux milliards de francs, tu amènes 100 appareils, on t’en prend dix, on te rend les 90.”