NETTALI.COM – Mady Touré ira à la Présidentielle de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), prévue au 7 août prochain. A travers une déclaration, le président de l’Académie Génération Foot a confirmé sa candidature à la succession de Me Augustin Senghor, à la tête de l’instance dirigeante du football sénégalais.

«Au terme d’une mure réflexion et d’une large consultation des acteurs à la base, des amateurs de football et de nombreux concitoyens attachés aux valeurs de transparences, de bonne gouvernance et de renouveau de notre sport roi, j’ai décidé de maintenir ma candidature à la présidence de la Fédération sénégalaise de football», a-t-il déclaré.

Mady Touré, qui capitalise 20 ans d’expérience dans le management sportif, a dévoilé sa vision et son ambition pour le football sénégalais «qui ne se limite pas à des partages de postes, mais plutôt à développer, mais plutôt à développer la pratique du football à la base, à transformer nos clubs et nos Equipes nationales en entités économiques fortes dotées d’infrastructures performantes et capables de rivaliser avec les meilleures équipes du continent».

Toutefois, le président de l’Académie Génération Foot a dénoncé ce qu’il a qualifié le protocole d’Eden Roc de «marchandages qu’on a voulu passer pour un consensus». «J’avais émis le souhait de voir Saër Seck porter le consensus afin de montrer que tout ne se limite pas à ma personne. Mais à ma grande surprise, mes alliés des premières heures (Louis Lamotte, Saër Seck et Mbaye Diouf Dia) ont décidé de faire porter le programme par Me Augustin Senghor, le président sortant», a déploré Mady Touré.