NETTALI.COM – Le Directeur de l’Office du Baccalauréat, le professeur Sossé Ndiaye révèle qu’une centaine de cas de fraude a été enregistrée à travers le pays lors de l’édition 2021 de l’examen du baccalauréat.

La série de fraudes à l’examen du baccalauréat suit son cours. Après les 15 cas enregistrés au centre de Pékesse, dans le département de Tivaouane, beaucoup d’autres «tricheurs» sont signalés à travers le Sénégal. C’est ce qu’a révélé le professeur Sossé Ndiaye, Directeur de l’Office du Bac.

«Chaque jour, on enregistre des cas de fraude. Déjà, on a enregistré une centaine de cas sur l’étendue du territoire national pour la session 2021 du Baccalauréat», a-t-il annoncé. Il signale que tous ces candidats tricheurs seront traduits au conseil de discipline.

«On a 157 000 candidats. Si tous ces candidats venaient à tricher, on les traduirait tous au conseil de discipline qui va juger. Il peut relaxer, réprimander ou suspendre le tricheur pendant un an ou à perpétuité», a averti le directeur de l’Office du Bac.

Pour les fraudes au centre de Pékesse, Sossé Ndiaye soutient que ces faits sont exceptionnels. «Ce qui se passe à Pékesse est une fraude d’un groupe organisé. C’est une association de malfaiteurs. Ces candidats sont arrêtés et ils peuvent être jugés et emprisonnés parce qu’ils ont commis un délit», s’est indigné M. Ndiaye.

Pour le moment, il précise qu’il est impossible de faire un bilan global des cas de fraude. Il dit attendre que tous les présidents de jury déposent leurs rapports pour pouvoir connaître le nombre exact de tricheurs enregistrés durant l’examen du Bac 2021, pour ensuite traduire ces cas devant le conseil de discipline.

«Chaque jour, on enregistre des cas de fraudes parce que les candidats ne veulent pas se séparer de leurs téléphones portables. Pour la journée du vendredi (hier), on nous a signalé une cinquantaine de cas», se désole Sossé Ndiaye. Qui soutient que ces cas notés ça et là, n’impactent pas la bonne tenue du baccalauréat 2021.