NETTALI.COM  – L’international sénégalais Cheikh Ndoye fait condamner son ancien club pour rupture illégalité de contrat. Angers est condamné à lui verser plus de 292 millions de francs Cfa.

Le club de football d’Angers va devoir passer à la caisse pour Cheikh Ndoye. L’ancien capitaine du Sco a vu la justice trancher en sa faveur dans le litige qui l’opposait au club depuis deux ans. Le conseil de prud’hommes d’Angers a condamné le Sco à s’acquitter de 450 000 euros (environs 292 millions de francs Cfa, ndlr) en faveur de l’international sénégalais, âgé aujourd’hui de 35 ans. L’actuel joueur du Red Star s’était blessé en mars 2019 lors d’un rassemblement avec les “Lions” de la Teranga, quelques mois après avoir paraphé une prolongation devant prendre effet à l’été 2019, jusqu’en 2021. Au moment de son retour de blessure à l’automne, son employeur lui avait adressé une fin de non-recevoir et refusé la réintégration au groupe pro.

Ndoye va faire appel

Déjà passé près d’une rétrogradation administrative par la Dncg (la Direction nationale du contrôle de gestion) cet été, le club angevin se retrouve donc avec un nouveau dossier embarrassant sur les bras. D’autant que l’affaire pourrait ne pas en rester là. “On est satisfait sur le principe de base, mais pas sur les effets qui sont tirés sur la situation. Le conseil de prud’hommes ne tire pas les conséquences légales sur sa propre décision. C’est la raison pour laquelle nous allons faire appel de la décision“, a déclaré à Ouest-France l’avocat du joueur, qui réclamait 3 millions d’euros pour son client. En plein stage de préparation, le Sco n’a pas encore réagi à cette condamnation.

(Source : bein sport France)