NETTALI.COM- C’est l’indignation chez les enseignants du Cem de Hann ,suite aux actes de vandalisme commis par les élèves. 

Les images sont vilaines à voir. Des élèves du Cem de Hann ont semé le désordre dans leur établissement en renversant les tables-bancs, en déchirant et piétinant leurs blouses. L’Union nationale des associations de parents d’élèves du Sénégal déplore ces actes. « C’est déplorable et nous ne pouvons pas comprendre que des élèves de ce niveau, de cet âge, font ces choses-là. Nous le déplorons. Nous sommes indignés et nous ne pouvons pas comprendre que des élèves aillent jusqu’à détruire leurs propres biens, leurs copies », a déclaré Abdoulaye Fané secrétaire général de ladite organisation.

Pour sa part, le Cusems dit ne pas être surpris et accuse le ministère de l’Education nationale comme étant le responsable de ces faits. « Dans le Cabrousse des enseignants ont été violentés et l’autorité n’a pris aucune sanction. Au contraire, on a cherché à réhabiliter les élèves et à discréditer les enseignants. Il est clair que les gens feront autre chose. Nous sommes en train de vivre les conséquences de l’impunité et nous le disons à haute et intelligible voix, le Cusems accuse le ministre de l’Education nationale. Parce que ce sont les autorités qui doivent assumer leur responsabilité et de sanctionner les coupables La violence n’a pas sa place dans l’espace scolaire », a fait savoir Abdoulaye Ndoye secrétaire général du Cusems.