NETTALI.COM – Le mouvement Y’en a marre ne peut pas faire de la politique et n’en fera pas. C’est du moins l’avis de Fadel Barro. L’ancien coordonnateur de ce groupe l’a fait savoir dans le Grand Jury de ce dimanche 4 juillet.

Fondateur de la plateforme “Jammi Kaolack”, Fadel Barro est d’abord revenu sur sa relation avec Y’en a marre, un mouvement qu’il coordonnait ces dernières années.

J’ai démissionné de la coordination de Y’en a marre ça fait presque deux ans. Nous avons traduit en acte les valeurs de Y’en a marre. Une coordination tournante et de la démocratie interne. A la suite d’une assemblée générale, j’ai été remplacé par Aliou Sané qui en assure aujourd’hui la coordination“, a précisé Fadel Barro.

A l’en croire, le mouvement Y’en a marre ne peut pas faire de la politique et ne fera pas de la politique.
Nous avons voulu que Y’en a marre soit un outil pour les Sénégalais, équidistant des partis politiques et qui rappelle aux acteurs politiques leur devoirs et responsabilités“, dit-il.

Y’en a marre reste dans cette position forte. Moi, je suis membre fondateur. Comme on dit Y’en a marre un jour, Y’en a marre pour toute la vie parce que c’est un état d’esprit et une philosophie d’actions citoyennes. Je garde les valeurs de Y’en a marre. Mais être dans l’appareil de Y’en a marre, organiser et diriger, je ne suis plus là-dans“, a-t-il clarifié.

Pour être plus clair, le fondateur de ” Jammi Kaolack” a affirmé qu’il n’est plus membre actif dans le bureau de Y’en a marre et dans les instances de décisions. Il a expliqué cela du fait qu’au sein du mouvement, il est interdit d’avoir des activités politiques et d’être dans le bureau.