NETTALI.COM – 2 ans dont 6 mois ferme, c’est ce que le parquet a requis contre les deux danseurs de Wally Seck qui, poursuivis pour acte impudique et outrage aux bonnes mœurs, seront fixés sur leur sort le 6 juillet prochain.

Attraits à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour les faits d’acte impudique et outrage aux bonnes mœurs, les danseurs de Wally Seck en l’occurrence Emeudi Badiane et Ameth Thiou ont nié les faits qui leur sont reprochés. Ils sont, devant le prétoire, soutenu qu’ils n’ont jamais eu l’intention de heurter la sensibilité des Sénégalais avec cet acte. Mieux, ils ont soutenu que ce n’est pas un geste répété mais c’est plutôt spontané.

« C’était une danse comique en référence à Siriki et Souké.  ‘‘Thia danel Bala’’ », a déclaré Ameth Thiou.

« Nous regrettons ce qui s’est passé. Ce n’est pas un baiser parce que nos lèvres ne sont pas touchées », a ajouté Emeudi Badiane.

Faisant son réquisitoire, le parquet a jugé les faits très graves. Selon lui, c’est un acte qui n’honore pas le pays. « Le Sénégal n’accompagnera pas cette évolution du monde qui ne tend que vers l’extinction de nos valeurs, de la perte de notre âme », a-t-il soutenu avant de requérir 2 ans dont 6 mois ferme contre les prévenus.

Les avocats de la défense ont plaidé la relaxe. D’après Me Abdou Dialy Kane l’acte incriminé est la même chose que quand Gris Bordeaux embrassait Bombardier. Et ces deux lutteurs n’étaient pas inquiétés. Ainsi, il dit ignorer pourquoi l’acte commis par les deux danseurs a créé tout ce tollé. « On est dans un pays paradoxal », relève-t-il pour le regretter avant de plaider la relaxe pour ses clients.

L’affaire est mise en délibéré pour jugement qui sera rendu le 6 juillet prochain.