NETTALI.COM – La Mission d’information parlementaire sur le programme décennal de lutte contre les inondations a présenté, ce lundi, son rapport à l’hémicycle.

Lu par le rapporteur, Théodore Cherif Monteil, le document renseigne que le programme initial de 766,9 milliards a été exécuté pour 511,2 milliards de Cfa. Soit 66,65%. Le rapport informe que l’exécution du programme a été scindée en 3 phases : une phase d’urgence 2012-2013 avec une prévision de 66 milliards, une phase intermédiaire 2014-2016 pour 250,6 milliards et une phase moyen-long terme 2017-2022 de 450,9 milliards.

Le sous-programme aménagement et amélioration des zones d’inondation a mobilisé 11,2 milliards. Le Sous-programme 2, restructuration et Relogement des populations sinistrées, comprend la construction de 1843 logements à Dakar sur 2000 prévus à la cité Tawfeex Yakaar et 505 logements sur les 891 qui restaient à  achever à la cité Jaxaay pour un montant de 20,1 milliards.

Le projet de réalisation de 700 logements a démarré avec 200 à Thiès et devrait se poursuivre avec 100 à Joal, 200 à  Saint louis, 100 à Fatick et 100 à Kaolack  dans le cadre du projet d’atténuation des effets  liés aux inondations au Sénégal. Le montant total alloué à ce volet logement est de 32,9 milliards, renseigne le rapport qui souligne que  les études pour la planification et la restructuration urbaine ont mobilisé 13,5 milliards.

291 milliards dépensés

Le Sous-programme 3, gestion des eaux pluviales, a consisté à la réalisation de plus de 85 000 mètres linéaires de réseaux de drainage plus d’une quarantaine de stations de pompage et 20 bassins de rétention. Les investissements s’élèvent à 438,6 milliards de francs Cfa, presque le double du budget prévisionnel du programme décennal, renseigne le rapport.

Par ailleurs, le rapporteur informe que le document remis à la mission par le ministère des Finance et du budget comptabilise une dépense totale de 291 milliards. Soit un taux de réalisation de 38% à 2 ans de la fin du programme.