NETTALI.COM – Malgré la vive polémique constatée ces dernières heures, le projet n°10/2021 modifiant la loi n°65-60 du 21 juillet 1965, portant code pénal, a été adopté ce vendredi 25 juin 2021 par une majorité de 70 députés, 11 votes contre et zéro abstention. Cette loi sera  applicable dès sa promulgation par le président de la République.

Examiné en procédure d’urgence, ce vendredi, 25 juin, le projet n°10/2021 modifiant la loi n°65-60 du 21 juillet 1965, portant code pénal, a été adopté, par le groupe parlementaire, Benno Bokk Yakaar (BBY, majorité). 70 voix pour, 11 contre.

Les débats ont été marqués par des affrontements et des incidents, interrompant à plusieurs reprises la séance mais, au finish, le projet de loi est passé comme lettre à la poste.

Si l’opposition s’est ruée sur les brancards en jugeant cette loi liberticide, le gouvernement de son côté assure que cette loi n’est pas taillée sur mesure pour casser une certaine opposition comme le soutiennent certains.
Le texte soumis à votre examen règle les problèmes de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. La date limite pour l’exécution des dispositions était fixée en janvier 2021. Nous avons eu du retard. Si nous laissons passer, le Sénégal sera classé dans une liste rouge“, soutiennent les députés de la majorité.