NETTALI.COM – 249 milliards de francs CFA. C’est le montant injecté dans le développement  de Matam  depuis 2013, en termes d’investissements publics. Dans le cadre du projet d’insertion socio-économique et d’emploi des jeunes “Xeyu Ndawyi Liggey”, la région  devrait bénéficier d’un recrutement spécial de 935 jeunes.

 

La région de Matam a hérité d’une enveloppe de 249 milliards de francs CFA  depuis 2013, soit deux fois plus que le montant validé lors du Conseil des ministres de 2013. La révélation a été faite par le président de la République, Macky Sall, qui s’est félicité mardi des “performances notables” enregistrées dans la région  dans le cadre du plan régional d’investissement, malgré les nombreux défis et contraintes qui restent à relever.

 

Le président Sall, qui s’exprimait à l’ouverture d’un conseil présidentiel territorialisé de développement dans la capitale de la 11e région du Sénégal, a affiché son satisfecit
en ces termes : “Nul doute qu’entre 2014 et maintenant, l’économie de la région de Matam s’est substantiellement améliorée, grâce à la mise en œuvre d’ambitieux programmes et projets publics”.

 

A en croire le président Macky Sall, ces investissements ont notamment touché les secteurs de la santé, de l’éducation, des infrastructures, de l’énergie, de l’agriculture, de l’eau.

 

Le chef de l’Etat, qui plus est,  souligne qu’ils ont aussi contribué à désenclaver la région, chose indispensable pour valoriser les potentialités locales et les initiatives privées.

 

Dans le cadre du projet d’insertion socio-économique et d’emploi des jeunes “Xeyu Ndawyi Liggey”, la région de Matam devrait bénéficier d’un recrutement spécial de 935 jeunes.

Il est, par ailleurs, attendu la création de 1298 emplois à travers les fermes de l’Agence nationale d’insertion et de développement agricole (ANIDA) et le secteur du cadre de vie.

 

Il est également envisagé la formation et l’apprentissage pour 2.681 jeunes et un financement de la Délégation à l’entreprenariat rapide (DER) pour une enveloppe de 4, 2 milliards de francs CFA sur la période 2021-2025, une subvention des tenues scolaires de 1, 3 milliard de francs CFA.