NETTALI.COM – Papa Mahawa Diouf défie Barthélemy Dias qui, selon lui, ne gagnera pas la mairie de Dakar. Invité du “Jury du dimanche”, il l’a taxé de “bavard au style arrogant“.

La ville de Dakar est partie pour être la mère des batailles entre le pouvoir et l’opposition aux prochaines élections locales. Déjà, le maire de Mermoz Sacré cœur, Barthélemy Dias a annoncé sa candidature pour la conquête de la ville de Dakar. Invité du “Jury du dimanche” sur Iradio, Papa Mahawa Diouf,  directeur général de l’Agence sénégalaise de la promotion touristique, coordonnateur de la cellule de communication de Benno Bokk Yakaar, annonce que la coalition de la majorité présidentielle aura également un candidat.

“Nous sommes disponibles pour servir un projet. Nous pensons que nos challengers ont trop vite parlé en particulier Barth qui est très bavard. Mais ils vont vite se déchanter”, a déclaré Papa Mahawa Diouf. Avant d’ajouter : “J’ai les mêmes ambitions que lui, mais avec un peu moins d’arrogance et de prétention, avec un verbe beaucoup plus correct. Je pense que Barth doit être rappelé à l’ordre sur son style. Il a un style trop agressif. Il peut être beaucoup plus courtois. Nous allons nous trouver sur son terrain. Nous mettrons tout en œuvre pour le gagner. Nous lui ferons face et nous lui ferons comprendre que Dakar ne se nomme pas Dias.”

En effet, Dakar a toujours été hostile au pouvoir. L’APR n’a jamais gagné la mairie de Dakar. Mais, Papa Mahawa rassure que cela va changer. A l’en croire, ils ont une dynamique de victoire à Yoff. Et, cette dynamique de victoire, ils peuvent la transposer dans la capitale. « Je pense que nous avons dans notre camp des profils qui incarnent parfaitement Dakar. Nous sommes convaincus que nous allons gagner. Nous avons une coalition qui est très forte parce qu’elle a des mécanismes qui ont des cadres de concertation qui nous permettent d’être résilients dans les situations et d’avoir les bons choix. Ce leader pour diriger Dakar, on va le trouver très facilement dans un processus de consultation. Des concessions auront lieu de part et d’autre. Nous allons nous battre pour créer des dynamiques de victoires plus tôt que des dynamiques d’éclatement ».