NETTALI.COM – Saër Seck, actuel président de la Ligue sénégalaise de football professionnel (Lsfp), ne pas briguer un troisième mandat à la tête de cette structure qu’il dirige depuis 2013, annoncent les quotidiens sportifs Stades et Record dans leur édition de mercredi.

C’est en réunion hebdomadaire du bureau de la Lsfp élargie aux présidents de Commission hier mardi au siège de l’instance que Saër Seck a informé ses collaborateurs de sa décision” de ne pas postuler pour un troisième mandat, rapporte ce quotidien spécialisé.

Au revoir, je vous quitte. J’ai fait deux mandats, cela suffit. Je ne vais pas re-postuler et que le travail continue“, peut-on lire dans le quotidien sportif, Stades qui attribue ces propos à Saër Seck, qui avait succédé à Louis Lamotte à la présidence de la Ligue professionnelle lancée en 2009.

S’il “n’a toujours fait de déclaration publique sur la question“, Saër Seck “ne sera pas candidat au mois d’août lors de l’assemblée générale de la Lsfp“, selon la publication.

Le président de Niary Tally, Djibril Wade, a annoncé sa candidature pour succéder à M. Seck.

Des médias prêtent la même intention aux présidents du Jaraaf et de Teungueth Fc, Cheikh Seck et Babacar Ndiaye.

Selon les mêmes médias, Saër Seck pourrait lui briguer la présidence de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), poste auquel Augustin Senghor aurait l’ambition de rempiler pour un 4e mandat.

Ce dernier avait annoncé en 2017 que le mandat que les dirigeants venaient de lui attribuer serait son dernier à la tête de la Fsf.

Me Senghor est désormais muet sur la question, en dépit des sollicitations de plusieurs médias qui voudraient le voir prendre une position précise sur ce sujet.

De nombreuses sources prêtent à des dirigeants du football sénégalais la volonté de trouver un consensus autour de la candidature de Me Augustin Senghor à un nouveau mandat.

Le patron du football sénégalais a été élu premier vice-président de la Confédération africaine de football (Caf), le 12 mars dernier.

Il occupe de même la présidence de la commission juridique et des associations de l’instance dirigeante du football dont il assure par ailleurs la vice-présidence de la commission d’organisation de la Can.