NETTALI.COM- En conférence de presse ce lundi, le maire de Mermoz Sacré Cœur a fustigé les agissements de l’Etat consistant à susciter une loi pour reprendre des recettes. Selon Barth, Macky Sall et son régime veulent faire disparaître la région de Dakar mais, pour lui, c’est peine perdue d’autant qu’ils n’ont pas les capacités pour y arriver.

C’est un maire furax pour ne pas dire coléreux qui a fait face à la presse, ce lundi, pour dénoncer avec véhémence la décision prise par le Gouvernement relative à la loi 2019-12 du 8 juillet 2019. Selon cette loi certaines recettes qui étaient attribuées aux communes retournent à la ville de Dakar. Une décision que Barthélémy Dias considère comme une agression injustifiée contre le peuple de Dakar.

Selon lui, cette nouvelle loi le prive de ces recettes. Lesquelles recettes lui ont permis de changer le visage de la commune. « On n’a jamais pensé qu’au Sénégal on pouvait descendre aussi bas dans la bonne gouvernance et la gestion publique. On se lève sans aucune concertation sans aucune évaluation de l’acte 3 de la décentralisation et qu’on décide par une loi 2019-12 du 8 juillet 2019 que certaines recettes qui étaient attribuées aux communes retournent à la ville de Dakar. Il y a sérieusement un problème. On ne peut pas subitement se lever et dire à la commune de Mermoz qu’elle ne disposera plus de sa taxe sur les ordures ménagères. Si la commune de Mermoz ne doit pus disposer de sa taxe sur les ordures ménagères, je rappelle au président de la République que ce n’est pas la commune de Dakar qui nettoie la commune de Mermoz », a dénoncé Barthélémy Dias.

Poursuivant, il a révélé que cette taxe sur les ordures ménagères pour la commune de Mermoz Sacré Cœur est chiffrée à plus de 200 millions de francs CFA. D’après lui, il semble qu’on soit dans une dynamique de vouloir combattre des hommes. A son avis, cela ne sert à rien d’autant plus que, égratigne-t-il : « on combat des hommes quand on a la capacité intellectuelle et le courage politique de le faire. Il semble qu’on ait voulu faire disparaitre la ville de Dakar. Je le dis ici avec force, Dakar ne disparaitra pas ».

Très en verve, et déterminé, Barthélémy lance un appel à l’endroit de l’opposition. Pour lui, cette opposition ne peut pas être totalement muette quand on parle du pétrole, quand on parle du gaz ou quand on parle du zircon. « Dakar ne peut pas disparaitre qu’avec la complicité de cette opposition. Parce qu’il n’est pas question de laisser certaines personnes s’emmurer dans un silence et de laisser le président Macky Sall continuer à dérouler. Il n’en est pas question. Les choses seront mises à l’endroit et les points seront sur les I. Dakar ne disparaitra pas. Elle est plus ancienne que la République du Sénégal. Macky Sall et son régime sont insignifiants pour faire disparaitre Dakar », clame-t-il. Il dit, répète, persiste et signe que le silence de certaines autorités va arrêter parce que souligne Dias-fils « qui ne dit rien consent et qui consent et qui consent est complice. On est en train de vouloir asphyxier la plupart des communes de Dakar ».

Par ailleurs, le maire a annoncé que La commune de Mermoz Sacré cœur ne pourra plus distribuer de bourses universitaires. « Nous avons perdu presque 700 millions en 2020 et en 2021, les pertes sont estimées à un peu près de 900 millions de francs CFA. Donc en l’espace de 2 ans, la commune de Mermoz sacré cœur a perdu plus d’un milliard de recettes », renseigne-t-il.