NETTALI.COM -Rebondissement dans l’affaire relative à l’agression d’un petit-fils du Khalife général des mourides, Serigne Bassirou Mbacké. Des sanctions ont été infligées aux auteurs de cette agression.

Quatre policiers de la Brigade de recherches du poste de police de Gouy Mbind à Touba, le commissaire et ses trois éléments, sont suspendus et mis à la disposition de la Direction de la sécurité publique. En sus, informe L’Obs, un lieutenant a été muté à Mbour. En effet, le petit-fils du khalife général des mourides, Serigne a été victime d’agression physique de la part des éléments de la police de Touba. Ces derniers l’ont confondu avec un malfrat nommé Bassirou Touré, et activement recherché pour une escroquerie de près de 130 millions F CFA.

Il a été surpris dans sa maison contiguë à celle du khalife de Touba, à Touba Darou Minam, extirpé de son lit par quatre policiers, qui ont auparavant escaladé le mur à la recherche de Bassirou Touré. C’est une fois au commissariat que les policiers se sont rendus compte de l’erreur qu’ils avaient commise.