NETTALI.COM – Recevant les cahiers de doléances des centrales syndicales ce 1er mai à salle des banquets du palais de la République, le Chef de l’Etat a annoncé le démarrage effectif du train express régional dans les prochains mois.

L’exploitation commerciale du Train Express Régional (TER) va démarrer avant la fin de l’année 2021“, a rassuré le président de la République qui n’a pas manqué d’expliquer les raisons pour lesquelles la livraison de ces travaux a connu du retard. Selon lui, cela est dû aux autres travaux connexes qui ont été entamés et il fallait tous les réaliser. “18 ponts et passerelles ont été construits entre Dakar et Diamniadio. En sus des gares de Keur Mbaye Fall et de Diamniadio qui doivent impérativement être finalisées avant la mise en circulation du TER. Ce sont ces travaux qui ont retardé le démarrage”, a justifié le président de la république.

Par ailleurs, le président de la République s’est opposé à la requête formulée par les syndicalistes relative au rallongement de l’âge de la retraite de 60 à 65. “Je ne suis pas favorable à cette doléance. Les travailleurs, surtout ceux de la fonction publique, doivent savoir partir à temps. On ne peut pas continuer à gérer des seniors alors qu’il y a des jeunes qui frappent à la porte”, a soutenu le président de la République.

Poursuivant, il ajoute que “le Sénégal a une population jeune en âge de travailler, par conséquent, les vieux doivent leur céder la place. On ne peut pas toujours bénéficier des avantages de la fonction publique et vouloir les garder à vie”.