NETTALI.COM – Rebondissement, l’affaire de l’incendie qui a tué quatre nouveau-nés à la salle de l’unité néonatale de l’hôpital Magatte Lô de Linguère, est loin de connaître son épilogue. Le ministère de la santé dans un rapport, livre des détails qui accablent la garde. 

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a livré les détails du rapport sur l’incendie de la salle de l’unité néonatale de l’Hôpital Magatte Lô de Linguère. Selon Libération qui évoque le sujet, le feu a commencé à se propager lentement dans la salle, pendant au moins dix minutes, sans que personne ne s’en rende compte. Ce, pour la bonne et simple raison que la garde n’était pas sur place.

Pire, l’un des agents, préposés à cet effet, a donné comme excuse qu’il était en train de se doucher après avoir fermé, à double tour, la salle accueillant les nouveau-nés. « Il y a eu une négligence notoire et avérée », a indiqué une source proche du dossier qui renseigne que le dysfonctionnement à l’origine de l’incendie est parti de la surchauffe d’une des couveuses avant de contaminer tout le circuit électrique.