NETTALI.COM – Le Programme d’Urgence pour l’Emploi et l’Insertion socio-économique des jeunes est validé par le président Macky Sall. Séance tenante, il a instruit le gouvernement  de le finaliser avant le 30 avril.

Le chef de l’Etat, qui a validé le Programme d’Urgence pour l’Emploi et l’Insertion socio-économique des jeunes, demande au gouvernement de le finaliser avant le 30 avril. ’’Je valide le Programme d’Urgence pour l’Emploi et l’Insertion socio-économique des jeunes, XËYU NDAW ÑI, sous réserve de l’intégration des observations pertinentes soulevées par les participants. J’instruis à cet égard le gouvernement à finaliser ledit programme avant le 30 avril 2021’’, a insisté Macky Sall en clôturant le Conseil présidentiel sur l’emploi et l’insertion socioéconomique des jeunes.
’’Le programme que nous venons d’adopter a un coût. L’Etat le prendra en charge conformément aux orientations que j’ai données’’, a encore annoncé le président de la République.
Ainsi, dès le mois de mai, le recrutement de 65.000 jeunes va démarrer sur l’ensemble du territoire national. A cet égard, Macky Sall insiste  sur le respect des ’’exigences’’ d’inclusion et d’équité territoriale.

’’Un quota spécial sera réservé au recrutement de 5.000 enseignants pour le préscolaire, le primaire, le moyen et le secondaire y compris les daaras modernes et l’enseignement arabe’’, a ajouté le Premier des Sénégalais.
Autre décision-phare issue de cette rencontre, ’’la renégociation de la convention Etat-employeurs élargie à la filière de l’agriculture et de l’agrobusiness devra atteindre un objectif de 15 000 emplois’’.
Le président de la République a annoncé que le budget de la Convention Etat-Employeur sera porté d’un milliard de FCFA à 15 milliards de FCFA par an, soit 9,6 milliards FCFA pour l’année en cours.

Aussi, le data center qui sera inauguré en mai à Diamniadio favorisera-t-il l’éclosion de 4.600 entreprises pour générer plus de 15.700 emplois dont 720 directs.
’’Les ministres chargés des Finances et de l’Economie proposeront des projets de contrats de performance que l’Etat signera avec les structures impliquées dans l’exécution du Programme d’Urgence, selon une gestion axée sur les résultats’’, a encore prescrit le président Sall ; souhaitant que l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) soit mise à contribution.

Enfin, le ministre chargé de la formation professionnelle poursuivra, en relation avec les ministres chargés des Finances et de l’Economie, le projet de construction des Centres de Formation professionnelle à l’échelle départementale.