NETTALI.COM – NOO LANK a essayé de mettre en œuvre, ce vendredi, son projet de marche à la Place de l’Indépendance. Mais, elle a rencontré l’hostilité de forces de l’ordre armées jusqu’aux dents. Ces dernières ont interpellés Alioune Sané, coordonnateur du mouvement Y’en a marre et Thiat dudit mouvement, en plus d’autres manifestants.

Malgré l’interdiction du préfet de Dakar, qui invoque l’arrêté Ousmane Ngom, la plate-forme NOO LANK a voulu concrétiser son projet de marche à la Place de l’Indépendance. Mais c’était sans compter avec des forces de l’ordre armées jusqu’aux dents ou en en civil qui veillaient au grain. C’est ainsi que deux éminent membres du mouvement Y’en a marre, Alioune Sané et Thiat, ont été interpellés, à quelques mètres des locaux de la Direction du Trésor, alors que les grenades lacrymogènes tonnaient. Même si la foule n’est pas venue en masse assister à la manifestation, d’autres membres de la plate-forme ont fait montre de détermination, en affrontant les policiers.

La situation est tellement tendue que la presse est tenue à bonne distance de la Place de l’Indépendance.

Pour rappel, la plate-forme, qui regroupe plusieurs organisations citoyennes et politiques,  dénonce la hausse du prix de l’électricité et l’arrestation de Guy Marius Sagna et Cie.