6qNETTALI.COM – Grâce à un but de Youssou Paye, le Jaraaf de la Médina a décroché ce mercredi son ticket pour les 1/4 finale de la coupe Caf. Une qualification tout simplement historique.

Historique! Après avoir été le premier club sénégalais à accéder aux phases de poules d’une compétition africaine, le Jaraaf vient de réussir un nouveau exploit : se qualifier au second tour du nouveau format de la coupe Caf.

Malmené dès l’entame du match comme on pouvait s’y attendre, le Jaraaf a réussi à avoir la haute main sur la rencontre en pressant très haut pour récupérer les deuxièmes balles. Après des occasions franches, le Jaraaf a trouvé l’ouverture par son avant-centre vedette, Pape Youssou Paye, qui marque à la 25ème minute et signe sa troisième réalisation dans la compétition.

Boosté par cette ouverture du score qui met un coup de bâton à l’adversaire, le Jaraaf gérait tranquillement avec le ballon, se procurant des occasions, sans pour autant parvenir à corser l’addition. A l’image de deux face-à-face notamment un pour le buteur Youssou Paye, en deuxième période. L’ES Sahel a poussé mais sans réussite et ne pourra pas changer le score, qui reste sur un 1-0.

Ainsi les hommes de Cheikh Gueye domptent un adversaire qui les avaient battus lors de la journée inaugurale. Cette revanche synonyme de qualification élimine par ailleurs l’Etoile Sportive du Sahel notamment avec la victoire (2-0) du Club Sportif Sfaxien sur le Salitas FC. Le CS Sfaxien accompagne les Jaraaf-men en quarts.

” Rester humble et continuer le travail”

En conférence de presse, le tout nouvel entraîneur du Jaraaf n’a pas caché sa satisfaction.

Je félicite les joueurs qui continuent d’écrire leur propre histoire. Nous avons joué un match plaisant dans l’ensemble contre un adversaire qui avait aussi besoin de victoire et a entamé son duel en changeant son système de jeu. Ce qui nous a obligés à boucher les côtés pour fermer les couloirs. Nous avons un peu souffert au début du match, mais les joueurs ont eu un mental fort, car nous avions travaillé l’aspect psychologique. On a réussi à marquer un but“, s’est félicité le coach des Vert et Blanc, Cheikh Guèye.

Nous sommes dans un pays qui n’a rien remporté en football sur le plan international, il y a pas un entraineur qui puisse se vanter de son travail parce qu’on a rien gagné, mais le travail que nous sommes entrain de faire est à saluer. Nous ne sommes pas loin de gagner. En football, soit tu gagnes soit tu perds. Maintenant qu’on a gagné, on doit rester humble et continuer le travail“, ajoute l’ancien entraîneur de la Sonacos.

Leader de son groupe avec 10 points, le Jaraaf tentera de terminer premier mercredi prochain, lors de la dernière journée contre le CS Safxien.