NETTALI.COM – Le juge Mamadou Seck, qui avait hérité de l’affaire Ousmane Sonko / Adji Sarr avant de de dessaisir, est menacé de mort. La Dic a arrêté deux suspects, qui ont été déférés au parquet la semaine dernière.

Mamadou Seck, le juge du 8e cabinet qui s’était dessaisi du dossier Ousmane Sonko-Adji Sarr, fait l’objet de menaces de mort.

En clair, la livraison de ce mercredi du quotidien Libération informe que deux suspects (Anta Diagne et Yaya Ciré Cissokho) ont été arrêtés par la Division des investigations criminelles (DIC) et déférés au parquet la semaine dernière. La même source de rapporter  que l’un d’eux a obtenu une liberté provisoire.

«Nous t’attendons sur le dossier Sonko. Nous te surveillons et ta famille de Tivaouane aussi. Du sang va couler, mais pas seulement des manifestants (sic). Vous et vos familles allez payer. Nous le jurons», disait le SMS envoyé à deux reprises sur le numéro personnel du magistrat, le 28 février dernier.

Libération de préciser que le dossier a été envoyé en flagrant délit, la défense exige la comparution du juge Mamadou Seck.