NETTALI.COM  – Depuis l’accession de Macky Sall au pouvoir, l’opposition peine à exister face à la coalition Benno Bokk Yakaar. Et sa division en est la principale cause. Mais l’irruption de Khalifa Ababacar Sall sur la scène pourrait bien aider à sceller cette unité. 

Divisée, l’opposition s’est toujours montrée très faible face au pouvoir de Macky Sall. La preuve : Benno Bokk Yakaar a remporté toutes les batailles électorales depuis 2012. Il s’y ajoute que c’est pratiquement en toute tranquillité que Macky Sall a envoyé Karim Wade puis Khalifa Ababacar Sall en prison. Le premier pour enrichissement illicite et le deuxième reconnu coupable dans l’affaire dite de la caisse d’avance de la mairie de Dakar. Et il a fallu l’affaire Sonko-Adji Sarr pour que le pouvoir montre enfin des signes de faiblesse. Les violentes tensions politiques du mois de mars a obligé le pouvoir à reculer dans son projet d’envoyer le leader de Pastef-Les patriotes en prison. Seulement, Macky Sall semble plutôt réagir en bête blessée.

En effet, depuis quelques semaines, le pouvoir est en train de remobiliser ses troupes avec des meetings un peu partout dans le pays. Macky Sall le sait. Perdre les locales prévues 2022 signifierait une fin certaine de son règne en 2024. Mais les locales restent aussi une bataille vitale pour l’opposition. Or, cette échéance électorale ne peut se gagner dans la division. D’où l’urgence d’unir toutes les forces. Une unification qui ne se fera certainement pas autour de Pastef handicapé par son statut de jeune parti et la réticence des forces de l’opposition. Qui alors pour unir cette opposition ?

Khalifa Ababacar Sall semble être la pièce qui manquait pour l’unification de l’opposition. Et pour cause, riche d’une belle expérience politique, l’ancien maire de Dakar a l’avantage de ne pas avoir d’ambition politique immédiate. Si la mairie de Dakar peut l’intéresser aux prochaines locales, ce sera certainement pour son lieutenant Barthélemy Dias. Khalifa Sall a si bien compris qu’il a un rôle à jouer qu’il multiple les sorties publiques depuis quelques temps avec un discours qui insiste toujours sur l’urgence d’unir les forces anti-Macky Sall.

Mais la mission risque d’être particulièrement difficile. Les divergences politiques sont nombreuses dans une opposition dont les principaux ténors peinent à taire les ambitions ou prétentions. Khalifa Sall y arrivera-t-il ? L’ancien maire de Dakar acceptera-t-il de taire ses ambitions politiques au nom d’un rôle d’unificateur de l’opposition ? Seulement, le chef de file de “Taxawu Senegaal” détient les réponses à ces questions.