NETTALI.COM – Les contrecoups néfastes de la pandémie de la Covid-19 ont affecté de nombreux d’acteurs de l’informel. Les récupérateurs d’ordures de la décharge de Mbeubeuss n’ont pas été épargnés.

Les récupérateurs d’ordures de la décharge de Mbeubeuss ont confié, ce samedi, avoir été très impactés par les effets économiques désastreux de la pandémie. Ils ont fait l’annonce en marge d’une cérémonie de don de denrées de première nécessité de l’Unisocial, une branche de l’Eglise universelle du royaume de Dieu au Sénégal.

Selon le président de l’Association des récupérateurs et recycleurs de Mbeubeuss dans les colonnes du journal Enquête, ce lundi, avant la pandémie, ils pouvaient avoir au minimum 5 000 F CFA par jour, mais depuis plus d’un an, ils peinent à avoir 1 500 F.

Arona Niass et ses camarades invitent ainsi les bonnes volontés à venir en aide aux 2 000 récupérateurs qui travaillent dans cette décharge. “Depuis le début de la pandémie, on a subi des pertes inestimables. Il n’existe pas de chiffre, parce qu’aucune étude n’a été faite dans ce sens, mais on sait que plus de 2 000 récupérateurs travaillent au quotidien dans cette décharge et ils sont tous touchés par les effets économiques de la crise sanitaire”, a déclaré M. Niass.

En outre, au cours de la cérémonie de don, 500 kits alimentaires d’une valeur 5 millions F CFA ont été remis aux récupérateurs. Et selon le pasteur Pawlo de l’Unisocial, une cérémonie du genre a été organisée à Ziguinchor à l’endroit des populations démunies.