NETTALI.COM – Le chef de la Minusca et représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, en Centrafrique, est à Moscou depuis ce matin, pour une visite de travail de 72 heures, selon des sources proches de l’ONU à New York.

En clair, rapporte la livraison de ce mardi de Enquête On sait  “le renforcement de la présence russe en RCA pose beaucoup de problèmes et complique les relations entre la France et les États-Unis versus la Russie de Poutine”. Selon le journal, un récent rapport d’experts du Haut-Commissariat de l’ONU aux Droits de l’homme basé à Genève, révèle des violations graves des Droits de l’homme et du droit international humanitaire par ce qu’ils appellent “des mercenaires russes” de la Compagnie privée de sécurité russe dénommée Wagner qui combattent avec les Forces armées centrafricaines contre les rebelles dirigés par l’ancien président centrafricain François Bozize et interfèrent dans l’action de la mission de paix onusienne dirigée par l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye, depuis mars 2019.

“En tant que diplomate de haut rang reconnu et respecté dans le Système des Nations Unies et les différentes parties en présence en RCA (Français. Américains, Chinois et Russes), il saura certainement naviguer dans les eaux troubles centrafricaines, objet de vives compétitions entre grandes puissances et des pays de la région comme le Tchad, le Congo, le Rwanda et l’Angola”, a conclu notre source.