NETTALI.COM- La société civile présente à la commission politique du dialogue national dit être préoccupée par la suspension de la participation du pôle de l’opposition aux travaux en cours de ladite commission.

Le départ de l’opposition du dialogue national préoccupe la société civile. Ainsi, après avoir consulté des responsables de la majorité et de l’opposition, elle appelle les pôles de la majorité et de l’opposition à faire preuve de dépassement en vue de trouver un compromis sur la date des prochaines élections locales.

Elle demande au pouvoir de fixer dans la loi l’échéance limite pour l’organisation de ces élections en fin janvier 2022. Et enfin, la société civile invite le chef de l’Etat à tout faire pour prendre un décret fixant la date de ces élections dans le courant du mois de décembre 2021.