NETTALI.COM – Invité de l’émission “D’clique” sur la TFM, le mardi 23 mars, Ismaêl Madior Fall, ministre d’Etat auprès du chef de l’Etat et ancien ministre de la Justice, a fait savoir que “la présence du président de la République dans le Conseil supérieur de la Magistrature n’est que symbolique”. Faisant un tour d’horizon des pays où celui-ci est absent de l’instance de gestion de la magistrature et de la justice, il a tenté de montrer, non sans difficulté, les problèmes que cet état de fait a pu poser. Il a abouti à un “gouvernement des juges” dans certains cas. Une manière bien simpliste de voir le problème en même temps qu’une tentative de justification. Pour l’ancien garde des sceaux et constitutionnaliste controversé, le chef de l’Etat n’est que l’arbitre en cas de problèmes. Regardez…