NETTALI.COM- Ousmane Sonko ne peut pas être candidat à la Présidentielle de 2024. C’est l’avis du ministre Yankhoba Diattara qui disqualifie le président  de Pastef à cause de l’affaire Adji Sarr.

 Le ministre de l’Economie numérique et des télécommunications, Yankhoba Diattara, n’a pas porté de gants pour attaquer le leader de Pastef Les Patriotes Ousmane Sonko. Ce dernier, selon le bras droit de Idrissa Seck, est responsable des morts qui ont été enregistrés lors des dernières manifestations. « Ousmane Sonko a été excessif. Au lieu d’aller répondre à la justice, il a essayé de noyer le poisson dans l’eau en appelant la population à la révolte. Il a voulu discréditer notre système de justice », a expliqué, sur RFM, M. Diattara. Qui ajoute : « Ousmane Sonko est le responsable de tous ces actes qui ont été commis lors des manifestations. Il a appelé à l’insurrection. Il doit répondre de tous ces actes ».

De l’avis de M. Diattara, Ousmane Sonko n’est pas apte à diriger ce pays. « Il doit assumer les conséquences morales. Sur le plan politique, il est disqualifié pour la prochaine élection présidentielle. Il est allé se faire masser jusqu’à ce qu’on l’accuse des faits de viols et de menaces de mort », a-t-il indiqué.