NETTALI.COM- L’on en sait davantage dans l’affaire de la mort troublante d’Awa Cissé, une employée de maison âgée de 17 ans. La gamine a été tuée par sa patronne, Ngoné. Fall qui voulait juste la corriger.

Il ressort de l’enquête que les faits ont eu lieu la nuit du 12 mars dernier. A la suite d’une altercation, Ngoné Fall s’est emparée d’un bâton avant d’en asséner plusieurs coups à Awa Cissé au niveau de la tête. Ayant constaté qu’Awa Cissé présentait des blessures graves, Ngoné Fall, qui s’était déchainé sur la gamine, a paniqué et ce n’est qu’au petit matin qu’elle a alerté les secours. Il était trop tard.

Ce 13 mars, rapporte le journal  Libération, lors de son interrogatoire, sous le régime de la garde à vue, Ngoné Fall a juré, en larmes, qu’elle ne voulait que corriger Awa Cissé qu’elle considérait comme un membre de sa famille. Des explications loin de convaincre les gendarmes qui l’ont déférée pour coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort d’Awa Cissé.