NETTALI.COM – Le président de la République déroule toujours son opération de charme en direction de la jeunesse, tête de pont des manifestations qui ont conduit à la libération de Ousmane Sonko, accusé de viol par la masseuse Adji Sarr.  

Ce mercredi, en conseil des ministres, le Chef de l’Etat a rappelé au Gouvernement, la nécessité de procéder à une évaluation prospective des politiques de jeunesse, de renforcer la vie associative et de promouvoir une nouvelle doctrine inclusive et participative de promotion de l’emploi des jeunes.

Il a, à ce propos, insisté sur la nécessaire prise en charge des préoccupations des jeunes, par un changement de paradigme, en développant davantage une démarche d’écoute et de proximité dans la formation, l’encadrement, l’entreprenariat, l’insertion et l’emploi des jeunes.

Le président de la République souligne l’impératif de territorialiser, au niveau des communes et départements, les plateformes de gestion des offres et demandes d’emplois des jeunes et de déployer les dispositifs innovants de l’Economie sociale et solidaire.

A cet égard, le chef de l’Etat a requis la tenue, dans le courant de la semaine prochaine, des Comités régionaux et départementaux de développement (CRD et CDD) sur l’Emploi des jeunes associant tous les acteurs concernés.

Le chef de l’Etat demande, en outre, au Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération d’engager en relation avec la Ministre de la Jeunesse, et la Commission d’Evaluation des Politiques et programmes publics, une évaluation des politiques de jeunesse et d’encadrement des jeunes, dont le rapport exhaustif devra lui être soumis avant fin avril 2021.

Le président de la République invite, dans le même élan, les ministres en charge de l’Education, de la formation professionnelle et de la Jeunesse à consolider les actions d’instruction civique et de formation citoyenne des Jeunes.

Le chef de l’Etat demande, à ce sujet, au Ministre de la Jeunesse, avec le concours du Ministre des Forces armées et du Ministre des Finances et du Budget, l’urgence de renforcer le Service Civique National (SCN), structure qui doit être dotée d’un plan stratégique, ainsi que de ressources humaines et financières exceptionnelles à partir de 2021.

Le Chef de l’Etat invite, enfin, le Ministre de la Jeunesse à présenter en Conseil des Ministres, avant la fin du mois de mars 2021, le projet de loi d’orientation sur le volontariat.