NETTTALI.COM  – La Gendarmerie nationale se prononce officiellement sur la désertion de Oumar Touré et souligne que le concerné n’a jamais démissionné. L’institution militaire prend ainsi date pour l’arrêter pour abandon de poste.

Le capitaine Oumar Touré, en service à la Section de recherches (SR) de Dakar, n’a jamais démissionné. C’est, du moins, la position officielle de l’institution militaire sur cette affaire qui défraie la chronique, depuis quelques jours.

En clair, précise le communiqué de la Gendarmerie y relatif,  “aucune offre de démission n’a été déposée” par Oumar Touré.

Le texte, se voulant plus précis, ajoute que le concerné “manque depuis quelques jours à l’appel du service auquel il est lié.” “Cet officier, connu jusque-là pour sa bonne manière de servir, est en train de violer ses obligations militaires”, a poursuivi le document.

La division communication de la Gendarmerie nationale a tenu à éclairer la lanterne de l’opinion sur le niveau d’implication du capitaine dans l’enquête afférente à l’affaire Ousmane Sonko / Adji Sarr. C’est pour souligner ceci  : “il y a lieu de préciser aussi que le capitaine Oumar Touré n’est pas le commandant de la section de recherches”, qui est l’unique directeur des investigations.

La Gendarmerie nationale, attachée aux lois et aux règlements de la République, annonce qu’elle prendra les mesures face à cette situation.
Dans le même créneau de révélations, il nous est revenu que l’officier de police judiciaire en service à la SR pourrait être arrêté pour abandon de poste.