NETTALI.COM – La nouvelle vient de tomber. Le leader de Pastef qui était entendu par le doyen des juges Samba Sall, depuis ce lundi matin 8 mars à 11 heures, est finalement inculpé et placé sous contrôle judiciaire dans l’affaire de viol et de menaces de mort qui l’oppose à la masseuse Adji Sarr.

Dans les liens de la prévention depuis mercredi 3 mars, Ousmane Sonko va sortir libre du bureau du Doyen des juges d’instruction. Car, le juge Samba Sall l’a placé sous contrôle judiciaire. Le leader de Pastef a été inculpé pour viol, pédophilie et menaces de mort.

Ousmane Sonko est encore dans le bureau du juge qui va définir les contours de ce contrôle judiciaire.

Pour rappel, depuis hier, des mesures d’apaisement avaient été posées, à travers la levée de la garde à vue, en ce qui concerne les délits de troubles à l’ordre public.

Plus tôt, des députés de l’opposition avaient député une résolution sur la table du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse visant la suspension des poursuites contre l’ex-inspecteur des impôts et domaines.