NETTALI.COM – Une cinquantaine de manifestants arrêtés hier mercredi 3 mars, des manifestations ont été placés en garde à vue, au commissariat central de Dakar, pour trouble à l’ordre public, destructions de biens publics et privés, vols…Il seront déférés au parquet au plus tard ce vendredi.

Des violences ont été notée ce mercredi dans différents endroits. Des émeutes imputées aux partisans et sympathisants du député Ousmane Sonko, leader du parti politique «Pastef». Plusieurs manifestants ont été arrêtés et placés en garde à vue au commissariat central de Dakar.   «Les éléments d’infiltration ont joué un grand rôle dans l’identification et les arrestations de manifestants. La majeure partie des interpellations a été notée à la Médina, Colobane, Fass, Centenaire, Hlm», indiquent nos sources.

Si un bilan définitif n’a pas été fourni, à cause de la prolongation des manifestations jusque dans la soirée, nos interlocuteurs soufflent qu’une cinquantaine de manifestants, majoritairement des jeunes, ont été arrêtés et placés en garde à vue au commissariat central de Dakar.

Les infractions de trouble à l’ordre public, participation à une manifestation non autorisée, destruction de biens publics et privés, vol… ont été retenues contre eux. Certains de ces individus ont été identifiés comme ayant pris part aux saccages de station-service et de «Auchan».

Ils seront présentés au procureur de la République au plus tard vendredi.