NETTALI.COM – Dans le cadre des recherches sur le Barçagate, le FC Barcelone a reçu ce lundi la visite des autorités locales selon les médias espagnols. Ancien président du club catalan, Josep Maria Bartomeu a été interpellé par la police pour être entendu sur cette affaire.

Lundi noir pour le Barça. La police catalane a mené une opération au siège du club catalan, à six jours des élections pour la présidence du club, a appris l’AFP d’un porte-parole de la police régionale catalane, une opération ciblant l’ancien président démissionnaire Josep Maria Bartomeu selon plusieurs médias.

Nous sommes en train d’effectuer une opération en ce moment-même avec des agents du département des délits économiques“, a déclaré à l’AFP ce porte-parole, sans donner plus de détails, tandis que des sources policières ont indiqué qu’il s’agissait de perquisitions.

Selon les informations de la Cadena Ser, Josep Maria Bartomeu a été arrêté ce lundi matin. Mais pas seulement, puisque Oscar Grau, l’ancien directeur général du Barça, et Roman Gomez Ponti, chef des services juridiques, ont également été interpellés dans le cadre de cette opération de police.

Pour rappel, Bartomeu est accusé d’avoir attaqué ses opposants via des faux comptes sur les réseaux sociaux. Un contrat avec la société de communication L3 Ventures avait notamment évoqué à l’époque.

Parmi les opposants, des joueurs actuels, comme Leo Messi ou Gerard Piqué, et d’anciens joueurs, comme Xavi Hernandez ou Carles Puyol, étaient notamment critiqués par ces comptes. En juillet dernier, la Cadena Ser dévoilait que le Barça dépensait chaque année un million d’euros pour divers services de veille internet, par plusieurs sociétés, afin d’éviter des contrôles financiers internes.