NETTALI.COM – Les 17 dames de Pastef, arrêtées la semaine dernière, ont été déférées au parquet dans la matinée de ce lundi. Elles sont présentement à la cave du palais de justice de Dakar et  attendent d’être édifiées sur leur sort.

Trois étudiants, dont Mame Ousmane Wade et Amadou Sow, membres de Frap, ont été libérés après leur arrestation à l’Ucad. «Ils ont quitté la cave du Tribunal», renseigne leur avocat Me Khoureychi Bâ.

Par contre, leurs camarades Amadou Sow et Amadou Woury, «sont retenus, probablement pour leur présentation au juge d’instruction», informe la robe noire.

Pour rappel,  ces étudiants, qui sont tous membres du mouvement Frap, ont été arrêtés vendredi dernier à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). Ils étaient soupçonnés de vouloir organiser des manifestations à l’Ucad.

A Sédhiou les responsables de Pastef, Saliou Kébé et Fatoumata Diédhiou ainsi que 12 de leurs camarades, interpellés lors d’une marche de soutien à leur leader, sont placés en garde à vue.