NETTALI.COM – L’ambition du gouvernement est de faire vacciner contre le Covid-19 tous ceux qui le désirent, d’ici à l’année prochaine. En plus de bénéficier du mécanisme COVAX, le Sénégal négocie avec la Russie pour disposer du vaccin Spoutnik V.

Dans les colonnes du quotidien national Le Soleil, le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, a décliné l’ambition du gouvernement de faire vacciner tous ceux qui le désirent avant 2022

“Il faut noter que l’objectif du plan stratégique de vaccination est de vacciner tous les Sénégalais qui le désirent avant 2022”, a-t-il dit dans une interview publiée lundi et parcourue par l’Agence de presse sénégalaise .

A en croire Diouf Sarr, la “phase d’urgence” du plan de vaccination va démarrer mardi. Il précise; à cet égard, qu’elle ne concerne que les professionnels de la santé, les personnes âgées de plus de 60 ans et celles vivant avec des comorbidités.

Pour mémoire, le Sénégal a réceptionné mercredi 200.000 doses de vaccins fournies par la société chinoise Sinopharm.
La Pharmacie nationale d’approvisionnement a entamé samedi la distribution des vaccins dans les 14 régions du pays.

Les médecins-chefs de région et les gouverneurs sont chargés d’identifier les personnes qui doivent bénéficier des premiers vaccins, renchérit Abdoulaye Diouf Sarr.
Selon lui, le Sénégal recevra 1,3 million de doses de vaccins homologués par le mécanisme COVAX. Ce dernier est une initiative mondiale consistant à collaborer avec les fabricants de vaccins pour garantir aux pays du monde entier un accès équitable à des vaccins sûrs et efficaces.

“En plus, nous sommes en négociation avec les Russes pour disposer du vaccin Spoutnik V”, a ajouté le ministre. Ce dernier, pour finir, rappelle que le Sénégal négocie avec plusieurs fabricants de vaccins contre le Covid-19.