NETTALI.COM – Pas membre de la Commission ad hoc chargée d’entendre Ousmane Sonko accusé de viols répétitifs et menaces de mort par Adji Sarr, Serigne Mansour Sy Djamil appelle au calme. Le député a clamé haut et fort son soutien sans faille au leader de Pastef.

Je n’étais pas à la plénière de ce matin et je ne suis pas membre de la commission ad hoc. Donc, j’attends raisonnablement un feed-back. A ce niveau de la procédure, il serait inadéquat de se prononcer sur ce dossier. Mais je souhaite que la procédure enclenchée aille jusqu’à sa fin“, a déclaré Serigne Mansour Sy Djamil.

Cependant, j’aurais bien aimé une autre manière de faire de la politique au Sénégal(…) Il faut refuser de descendre bas pour faire de la politique. Aujourd’hui, la pandémie est sous nos cieux, pour moi la priorité est ailleurs. Selon moi, la santé demeure la priorité et non cette affaire“, poursuit le parlementaire. Non sans manquer de témoigner sur le leader de Pastef.

Ce que je peux témoigner, c’est  son intelligence, sa pertinence et sa compréhension des dossiers. Il y a très peu de députés capables de soulever des questions de premier plan qui concernent le peuple sénégalais et qui les défendent avec autant de  brio“, a-t-il témoigné.

Au nom de notre amitié, je lui apporte tout mon soutien. Je rappelle qu’il bénéficie d’une présomption d’innocence. Ce n’est pas à lui de prouver mais ce sont ceux qui l’accusent qui doivent prouver qu’il est coupable. Je lui réitère tout mon soutien, mon amitié et ma sympathie. Je prie Allah pour qu’on trouve un terme à cette affaire“, dit-il.