NETTALI.COM – Le leader des Forces Démocratiques du Sénégal (FDS), Babacar Diop appelle le président du Comité de pilotage du dialogue national, Famara Ibrahima Sagna, à démissionner de son poste. Position qu’il a exprimée ce dimanche lors de l’émission Grand Jury de la Rfm.

” Pour moi, ce dialogue politique est l’histoire du coq de chapon qui ne finit jamais et ou le narrateur commence toujours par dire : “Voulez-vous que je vous raconte l’histoire du coq de chapon”. Et quand on lui disait oui, il rétorque je ne vous ai pas demandé de répondre oui et quand on lui dit non il répond, je ne vous ai pas demandé de répondre non“, ironise le professeur Babacar Diop.

Nous sommes devenus les prisonniers de ce dialogue politique qui n’a ni tête ni queue, qui n’est que du bruit et de la fureur qui accentue la pollution politique dans ce pays et n’apporte rien. Car au fond, le dialogue devrait avoir trois objectifs fondamentaux“, analyse-t-il.

Dans son argumentaire, l’universitaire établit les objectifs du dialogue comme suit : “le premier objectif de ce dialogue c’est de consolider notre système démocratique ; le deuxième c’est d’institutionnaliser certaines pratiques politiques ; en fin, le troisième c’est de construire une administration électorale crédible et neutre”.

A l’en croire, ne voyant pas tout ça, Dr Babacar Diop demande la démission de Famara Ibrahima Sagna.

” Nous lui demandons de démissionner, il doit refuser, il ne doit pas accepter que son nom soit utilisé dans des manœuvres politiciennes dans une entreprises vouée à l’échec sans lendemain“, déclare-t-il.

Non sans ajouter  : ” C’est un monsieur honorable, il a fait une grande carrière. Nous avons un immense respect pour lui. J’irai le voir personnellement pour lui demander de démissionner, car ce dialogue est un jeu de dupe, comme le dit William Faulkner (romancier américain), “du bruit de la fureur tout simplement “.