NETTALI.COM – Dans le cadre de l’affaire de viol opposant le député Ousmane Sonko à la dame Adji Sarr, les enquêteurs de la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane ont déjà auditionné trois personnes. Il s’agit de la propriétaire du salon, de son époux et de la présumée victime Adji Sarr. Selon nos informations, les pandores de la SR ont bouclé l’enquête et transmis leur rapport à qui de droit depuis plus de 48 heures.

C’est ainsi que les autorités judiciaires ont choisi le juge du 8e cabinet, Mamadou Seck, pour hériter du dossier. L’enquête est entre ses mains certes, selon nos informations, mais s’il veut, il peut faire une délégation judiciaire au chef d’escadron Abdou Mbengue, le patron de la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane, pour qu’il auditionne le député et leader du Pastef Ousmane Sonko. Il a également la possibilité de le convoquer directement dans son bureau pour l’entendre. L’une des deux possibilités d’audition de Sonko dépend de lui, renseignent nos interlocuteurs.

Toujours est-il que dans cette affaire, le présumé suspect, en la personne d’Ousmane Sonko, avait soutenu, le dimanche dernier, qu’il n’allait répondre à la convocation de la justice que si son immunité parlementaire est levée. Ce sera chose faite sous peu, puisque le bureau de l’Assemblée nationale a été convoqué aujourd’hui dans la matinée pour statuer sur la question.

Avec Enquête