NETTALI.COM – La saisine de l’Assemblée nationale par les avocats d’Ousmane Sonko, n’est pas du goût de l’ex-député Moustapha  Diakhaté.

Les avocats d’Ousmane Sonko, accusé de viol et de menaces de mort par une masseuse, ont saisi, par voie épistolaire, le président de l’Assemblée national pour lui faire part de leurs exigences avant la levée de l’immunité parlementaire de leur client.

L’ancien député Moustapha Diakhaté n’apprécie pas cette démarche des conseils d’Ousmane Sonko. Pour lui, ces derniers ont fait fausse route. « La saisine des avocats d’Ousmane Sonko au président de l’Assemblée nationale est inacceptable. Ils doivent comprendre que l’Assemblée nationale est une institution et non un tribunal », a déclaré Moustapha Diakhaté, interrogé par Rfm.

Poursuivant, il demande aux avocats d’attendre que l’immunité parlementaire de leur client soit levée pour démarrer leurs plaidoiries. Mais, précise-t-il : « à ce stade de la procédure, seul un député peut défendre Ousmane Sonko. Pour le moment, les avocats doivent respecter l’institution car la séparation des pouvoirs est une exigence de la constitution ».