NETTALI.COM- Déclarée coupable du délit d’abus de confiance avant d’être condamnée à 3 mois avec sursis et 10 millions de francs CFA en guise de dommages et intérêts en première instance, Rokhaya Pouye dite “Aya” a partiellement eu gain de cause suite à son appel.

La Cour d’appel de Dakar a rendu son verdict dans l’affaire opposant Aïda Ndong à Rokhaya Pouye dite Aya. Le juge a infirmé partiellement la décision de la première instance et a condamné l’ex-capitaine des Lionnes du basket  à payer 5 millions de francs CFA à l’autre aile des anciennes lionnes du Sénégal dirigée par Aïda Ndong. Pour autant, il n’y a pas eu de sanction pénale.

Pour rappel, Aya Pouye a été accusée d’abus de confiance portant sur 40 millions de francs CFA. Elle aurait détourné ce montant au moment où elle était à la tête de cette association. Et c’est sa rivale Aida Ndong qui avait déposé la plainte contre elle.
Devant le prétoire, elle avait campé sur sa position en battant en brèche toutes les accusations qui lui sont imputées. Elle avait déclaré n’avoir pas détourné un centime appartenant à l’association. Selon elle, durant son magistère, elle n’avait reçu, en guise de subvention et de dons, que 20 millions de francs CFA au total. Un montant qui, rassure-t-elle, a été dépensé dans les règles de l’art.
Ses avocats avaient plaidé l’infirmation de la peine du juge de la première instance et le renvoi des fins de la poursuite sans peine ni dépens. Ils soutenaient qu’il n’y avait aucun élément dans le dossier attestant qu’il y a eu des décaissements irréguliers commis par leur cliente.

L’avocat général avait, dans ses réquisitions, abondé dans le même sens que les avocats de la défense. Là où les avocats de la partie civile avaient plaidé la confirmation de la première peine et la restitution du récépissé de l’association.