NETTALI.COM – Absa Thiam et Fotidji Coulibaly ont été retrouvés morts mercredi en début de matinée dans leur lit à  Rufisque. Selon les premières informations, le couple battait de l’aile depuis un certain temps.

Un couple retrouvé mort dans son lit conjugal. Cela s’est passé mercredi à Rufisque. Pour le moment, il est difficile de déterminer les circonstances du décès. Mais les premiers témoignages font état d’une vie de couple devenu difficile depuid quelques temps.

Après un mariage célébré  il y a un peu plus d’un an, Absa Thiam aurait décidé de divorcer d’avec son mari Fotidji Coulibaly. Mais ce dernier ne voulait pas en entendre parler et disait préférer se suicider que de devoir quitter sa femme. Malgré les menaces, la jeune femme campe sur sa position et décide d’entamer la procédure de divorce cette semaine. Et le mari ne décolère pas.

Ainsi, mercredi soir, la jeune femme descend chez le boutiquier et lui fait
part de la situation qu’elle vit avec son mari. Mais elle n’imaginait nullement la suite. D’ailleurs, elle avait donné rendez-vous à un de ses frères la veille, devant l’usine où elle travaille. Ce dernier, une fois sur les lieux, l’appelle. En vain. C’est ainsi qu’il se rend chez elle après avoir eu, au bout du fil, sa fille qui l’informe que sa maman était en train de  dormir. Or, il n’est pas dans les habitudes de la jeune femme de dormir jusqu’à certaines heures. Etant au courant des problèmes entre sa sœur et son mari, le frère juge bon d’appeler l’ainé de la famille pour lui suggérer d’aller voir ce qui s’y passe. Une fois sur place, les deux frères trouvent la chambre du couple fermé. Ils défoncent la porte et trouvent deux corps sans vie sur le lit. Il s’agit bien des époux Coulibaly.

Dans la chambre où s’est produit le drame, renseignent nos interlocuteurs, il a été trouvé un gaz, un briquet et une bouteille contenant un liquide blanchâtre. Les murs de la pièce aussi sont noirâtres et le matelas en partie calciné.

Pour l’instant, les sources policières se veulent prudentes sur les circonstances du drame. Elles attendent la fin de l’enquête. Elles signalent toutefois être sur une piste prometteuse. Selon nos interlocuteurs, il y a trop d’hypothèses, de recoupements et d’auditions à faire sur cette affaire. Puisque la journée du mercredi était très courte, on ne saurait savoir avec exactitude ce qui a provoqué ce drame.

Toujours est-il que les éléments de la police scientifique se sont rendus sur le théâtre du drame pour aider les hommes du commissaire Bodian à en savoir davantage sur cette tragédie. “Nous sommes en train de suivre une piste prometteuse. Ce serait suicidaire à ce stade de l’enquête de dire les causes. On est qu’au début et les constations on pris du temps. On est en train de consolider certaines informations reçues et certaines pistes qui s’offrent à nous avant qu’elles ne se refroidissent. Les constatations et le débriefing ayant pris du temps, il faudra attendre demain (aujourd’hui, ndlr) pour avoir une idée nette sur une ou des causes claires. Ce qui est sûr, c’est qu’ils ont été retrouvés morts dans leur lit“, ont confié plusieurs sources judiciaires. Il faut surtout prendre le temps de séparer le vrai du faux et auditionner des différentes personnes pour élucider l’affaire.

En attendant tout cela, les corps sans vie du couple ont été acheminés par la brigade des sapeurs-pompiers à l’hôpital Aristide Le Dantec pour les besoins de l’autopsie.

(Source : Enquête)