NETTALI.COM – Les éléments de la brigade régionale de l’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis) ont réussi une belle opération coup de poing. Ce jeudi, ils ont mis la main sur 42 kg de chanvre indien au village de Kocoum, dans le département de Goudomp (région de Sédhiou).

Le butin que convoyaient deux motocyclistes était dissimulé dans quatre sacs de 12, 8.5, 10 et 11.5 kg en petits sachets, informe l’Ocrtis

Ayant très tôt senti la présence d’une patrouille dans la forêt du Balmadou située entre Sédhiou et Tanaff et adossée au fleuve Casamance, les trafiquants ont pris la clef des champs et ont abandonné leur chargement.

L’on ajoute que les convoyeurs de l’herbe prohibée, en provenance souvent du nord Sindian ou de la Gambie, transitent par le nord-ouest de Sédhiou puis par les communes de Sakar, d’Oudoucar, de Dianah Malary pour la Guinée-Bissau. Mais pour éviter de traverser la commune de Kolda, ils traversent le fleuve Casamance à l’aide de pirogues de fortune pour entrer dans le département de Goudomp via Kolibantang, Diareng, Karantaba et Tanaff et faire ainsi face à la Guinée.