NETTALI.COM – Abdoulaye Wilane est formel : la levée de fonds de Pastef cache un financement occulte. Selon lui, tout ceci « n’est que prétexte pour valider un financement déjà disponible dont la source pourrait bien être illégale ».

“Je vois mal comment le Ministre de l’intérieur pourrait interdire une telle pratique ou même contrôler la provenance des sous dès lors que le Président de la République lui-même avait déclaré avoir bénéficié de financements des militants de l’extérieur quand il était dans l’opposition”,  a indiqué Abdoulaye Wilane.

“Déjà la presse soutient généralement Pastef dans cette affaire. Or, il est évident que si un parti de la majorité avait usé publiquement d’une telle pratique ce serait la réprobation quasi générale. La loi vise à éviter que les partis bénéficient de l’argent occulte pour déstabiliser le pays (contexte et perspectives gazières et pétrolières) et non de fonds alloués par ses membres et sympathisants”, laisse-t-il entendre.

Selon le maire de Kaffrine, “la situation est délicate et le contexte particulièrement troublé. Notre paysage politique est traversé par un phénomène de décomposition -recomposition politique qui ne laisse aucune formation ou chapelle !”, croit-il savoir.