NETTALI.COM – Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a pris la parole, hier, pour demander aux fidèles de consacrer la journée d’aujourd’hui au récital du Saint Coran, dans la cité religieuse. Il invite au respect des gestes barrières.

Sa déclaration était attendue et scrutée, depuis plusieurs jours. C’est parce que la crise sanitaire engendrée par l’apparition de la Covid-19 est inquiétante dans la cité religieuse. Et pour cause ! Les cas de personnes infectées par le virus du coronavirus ne cessent d’augmenter. Hier, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a décidé de s’adresser aux populations de la capitale du mouridisme.

Le guide spirituel des mourides demande, selon EnQuête, aux habitants de Touba de respecter les gestes barrières et les recommandations des personnels de santé. Il dit avoir constaté un relâchement des populations, alors qu’au même moment, “la pandémie continue de progresser. A la date d’hier, le cumul des cas confirmés au niveau du district sanitaire de Touba fait état de 797 cas confirmés avec 57 décès. Le nombre de guéris est de 610. D’ailleurs, à Touba, il ne se passe pas une journée sans que des cas de personnes atteintes de la Covid-19 ne soient pas décelés.

Tout dernièrement, le médecin chef du district sanitaire de Touba tirait la sonnette d’alarme. Ndèye Maguette Diop, qui participait à la réunion de mise en place du comité local de gestion des épidémies, invitait les populations à suivre l’exemple du khalife général des mourides, en portant le masque. Pour la blouse blanche, “le véritable problème, c’est au niveau de la communauté qui doit s’engager en respectant les mesures barrières. Nous demandons aux autorités locales (chef de village, leaders d’opinion) de jouer leur partition dans cette lutte. Il faut éviter la stigmatisation. C’est ce qui entraine le déni. Celui qui refuse de se faire dépister est un vecteur dans la communauté. Il faut que les cas soient entourés par leur communauté. Le khalife est le premier à porter le masque ; ce qui devrait nous amener à l’imiter et, ce faisant, le port du masque devrait être vulgarisé à Touba. C’est une opportunité que nous, agents de santé, devrions saisir. Ce que le ‘ndiguel’ peut faire, le conseil sanitaire ne le peut pas’’.

Outre cette déclaration, le khalife général des mourides a recommandé à tous les fidèles mourides en général et aux mourides en particulier de consacrer la journée d’aujourd’hui à des séances de récital du Coran pour conjurer le mauvais sort et implorer le pardon du Seigneur, “afin que le virus meurt pour de bon et soit éradiqué’’. Cette invite du khalife général des mourides à ses disciples a été relayée par Serigne Mame Mor Mbacké Ibn Serigne Fallou Mbacké. Il est recommandé, déclare Serigne Mame Mor, “à chaque fois que des calamités surviennent ou des événements incontrôlables, de lire le Coran et de demander au Seigneur d’exhausser nos prières. C’est aussi une forme de se repentir’’.