NETTALI.COM – En conclave les 28 et 29 décembre dernier à Dakar pour se pencher sur les maux de l’enseignement supérieur sénégalais, l’ensemble des amicales d’étudiants des universités publiques du Sénégal compte déposer un mémorandum pour porter le combat des étudiants.

Pendant 48 heures, les présidents d’amicales et de commissions sociales ont passé en revue l’enseignement supérieur dans sa globalité en cartographiant les problèmes fondamentaux pour ensuite jeter les bases d’un changement de paradigme pour une stabilité effective des universités du Sénégal.

Les conclusions de ces deux jours de réflexion intellectuelle dans le cadre d’un séminaire portant sur les problèmes socio-pédagogiques pour une pacification et une stabilité effective des universités publiques du Sénégal ont fait l’objet d’un mémorandum qui sera remis aux autorités, notamment le président de la République, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, les différents recteurs des universités publiques et les doyens des facultés,  écoles et instituts.

A rappeler que le ministre conseiller, Luc Sarr, le cordonnateur national du Mouvement des élèves et étudiants républicains (Meer), Abdoulaye Diagne et Pape Doro Gaye avaient pris part au séminaire.