NETTALI.COM – A tête de la Ligue Sénégalaise de Football Professionnel (LSFP) depuis décembre 2012, Saer Ndiaye Seck brigue actuellement son deuxième mandat. Interpellé sur un éventual un troisième compromis, le vice-président de la FSF n’a pas voulu se prononcer sur ce sujet.

En prélude au démarrage de la nouvelle saison de football au Sénégal prévue le 2 janvier 2021, le président de la ligue sénégalaise de football professionnel, Saer Seck a fait face à la presse, ce mercredi, au siège de la fédé. Alors que son actuel mandat arrive bientôt à son terme, M. Seck n’a pas échappé à la question visant à savoir s’il va se présenter pour une nouvelle charge à la tête de la LSFP, mais l’intéressé préfère rester évasif et précise que ce n’est pas encore le moment.

Ma candidature n’est pas à l’ordre du jour. L’élection de la LSFP va avoir lieu en même temps que celui de l’ensemble des différents collèges probablement au mois d’Aout 2021. Cette décision a été prise par le Comité Exécutif de la FSF “, a subtilement laissé entendre le deuxième président de l’histoire de la Ligue pro.

Lors de cette conférence de presse, la Ligue Pro a pris certains nombres de décisions :
– tous les matchs à huis clos;
– prise de température;
– port obligatoire de masque;
– lavage des mains;
– 30 personnes par délégation ;
– 15 journalistes par journée ;
– seuls les cas suspects seront testés;
– application des 5 changements en trois opportunités;
– toute équipe qui aura à sa disposition 14 joueurs dont un gardien de but sera dans l’obligation de jouer;
– une pause fraîcheur à la 30ème et 75ème minute du match.

A noter que tout manquement aux règles établies sera passible de sanctions, en vertu des ” dispositions additives” au code disciplinaire de la Fédération sénégalaise de football qui ont été prises. Ainsi, ” tous les clubs ou toutes personnes qui contreviendraient à ces dispositions prises pour l’organisation de ce championnat se verraient
appliquer des sanctions prévues par le code“.